Vous êtes ici : > Accueil > Jeu – Les loups garous de Thiercelieux
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (2 votes, average: 5,00 out of 5)
Loading...

Jeu – Les loups garous de Thiercelieux

Jeu - Les Loups Garous de Thiercelieux

Jeu – Les Loups Garous de Thiercelieux

Voici le jeu de société : Les loups garous de Thiercelieux à faire en petit jeu ou même pour une veillée ! 🙂

Nombre de joueurs : 24 si l’on possède qu’un seul jeu de carte.

 

Les enfants forment un cercle et s’assoient. Le meneur de jeu se place au centre du cercle et distribue une carte au hasard pour chaque joueur. Les joueurs regardent la carte sans la montrer aux autres !

Dans chaque partie, il y a deux camps :

  • Les villageois (certains ont un pouvoir).
  • Les loups garous.

But du jeu :

  • Les villageois doivent découvrir et éliminer les loups garous.
  • Les loups garous doivent éliminer les villageois.

Un tour de jeu correspond à une période de jour et une période de nuit.

Chaque nuit, les joueurs ferment les yeux. Le meneur de jeu appelle les loups garous à se réveiller. Ils désignent tous ensemble une victime et se rendorment ensuite.

Le jour, tout le village se réveille (loups garous et villageois). Le meneur de jeu désigne la victime des loups garous, celui-ci est éliminé et peut garder les yeux ouverts sans intervenir dans le jeu.

Les villageois doivent tenter de découvrir qui sont les loups garous. Les loups garous participent au débat car ils sont également du village et doivent essayer de ne pas se faire accuser… par tous les moyens ! ^^

A la fin du débat, chaque joueur désigne un coupable. Celui ou celle qui a le plus de voix est éliminé. Le meneur de jeu révèle l’identité du coupable et le jeu recommence à la tombée de la nuit.

 

Lors du premier tour, il faut élire le chef du village. Tout le monde peut se présenter et voter. Celui ou celle qui a la majorité des votes est élu. Lors du vote des villageois pour éliminer un loup garou, sa voix compte double. Lorsqu’il est éliminé, lui seul décide de son successeur.

 

Certains villageois ont un pouvoir spécial et sont appelés discrètement dans le jeu lorsque le meneur en a envie :

Le loup-garou

LES LOUPS-GAROUS :

Chaque nuit, ils dévorent un villageois. Le jour, ils essaient de masquer leur identité pour échapper au vote des villageois. ( Un loup-garou ne peut pas dévorer un autre loup-garou)

Le villageois

LES VILLAGEOIS :

Chaque nuit, l’un d’entre eux est dévoré par les loups-garous. Ce joueur est éliminé du jeu. Les villageois survivants se réunissent le lendemain matin et essaient de remarquer, chez les autres joueurs, les signes qui trahiraient leur identité de mangeur d’homme.

La voyante

LA VOYANTE :

Chaque nuit, elle découvre la vraie personnalité d’un joueur de son choix. Elle doit aider les villageois, mais rester discrète pour ne pas être démasquée par les loups-garous.

La sorcière

LA SORCIERE :

Elle sait concocter 2 potions :

– Une potion de guérison pour ressusciter le joueur tué par les loups-garous.

– Une potion d’empoisonnement, utilisée la nuit pour éliminer un joueur.

Elle peut utiliser ses potions une seule fois dans la partie. Elle peut se servir de ses 2 potions la même nuit.

Cupidon

CUPIDON :

Il est appelée en début de partie quand tout le monde dort. Il doit former un couple de deux joueurs. Ces deux-là devront survivre ensemble car si l’un deux est éliminé, l’autre est éliminé également.

Le voleur

LE VOLEUR :

Il n’a pas d’objectif. Il choisit pour être soit villageois, soit loup garou en début de partie.

La petite fille

LA PETITE FILLE :

Chaque nuit elle peut espionner les Loups-Garous.

Le chasseur

LE CHASSEUR :

Lorsqu’il est éliminé, il emporte également un joueur avec lui dans sa chute.

Les 2 soeurs

LES 2 SOEURS :

La première nuit, à l’appel du meneur, elles se réveillent ensemble pour se reconnaître. Au cours de la partie, de temps en temps, elles se réveillent à nouveau et se concertent rapidement sur les décisions à prendre pour sauver le village.

3 Frères

3 Frères

LES 3 FRERES : La première nuit, à l’appel du meneur, ils se réveillent ensemble pour se reconnaître. Au cours de la partie, de temps en temps, ils se réveillent à nouveau et se concertent rapidement sur les décisions à prendre pour sauver le village.

L'ange

L’ANGE :

Quand l’ange est en jeu, la partie débute toujours par le débat du village suivi d’un vote éliminatoire, puis d’une première nuit.

Si l’ange réussit à attirer le vote éliminatoire des villageois ou à se faire tuer par les loups-garous pendant la nuit, il pourra sortir vainqueur du cauchemar et gagner la partie.

S’il échoue,  il deviendra un simple villageois.

Le juge bègue

LE JUGE BÈGUE :

Une fois dans la partie, le juge bègue peut décider qu’il y aura 2 votes consécutifs et deux éliminations de suspect.

Le juge bègue signifie au meneur sa décision par un signe particulier qu’il utilise pour désigner un habitant durant un vote du village. Le deuxième vote est aussitôt déclenché sans débat par le meneur, juste après l’élimination due au premier vote.

Le juge bègue aura montré ce signe durant la première nuit, à l’appel du meneur.

Le chevalier à l'épée rouillée

Le chevalier à l’épée rouillée

LE CHEVALIER A L’ÉPÉE ROUILLÉE : Si le chevalier est dévoré, il est éliminé, mais un des loups garous est contaminé par l’épée rouillée. Parmi les loups garous coupables de cette élimination, le premier Loup Garou situé à gauche du chevalier sera éliminé la nuit suivante.

Le comédien

LE COMÉDIEN :

Avant la partie, le meneur choisit 3 cartes personnage ayant des capacités spéciales. Après la distribution des rôles, ces cartes sont placées face visible au centre de la ronde.

Chaque nuit, à l’appel du meneur, le comédien peut désigner une de ces cartes et utiliser le pouvoir correspondant jusqu’à la nuit suivante. Si le comédien utiliser une carte personnage, le meneur ôte cette carte de la table. Elle ne pourra plus être utilisée.

Les cartes proposées ne peuvent être des cartes de loups-garous.

La servante dévouée

LA SERVANTE DÉVOUÉE :

Avant révélation de la carte du joueur éliminé par le conseil du village, elle peut se révéler en montrant sa carte. Dans ce cas, la servante dévouée perd sa carte, puis elle prend la carte du joueur éliminé sans la dévoiler aux autres et endosse le rôle de l’éliminé jusqu’à la fin de la partie.

Le renard

LE RENARD : La nuit, à l’appel du meneur, le Renard peut désigner un groupe de 3 joueurs voisins, dont il montre du doigt le joueur central. Si dans ce groupe, se trouve au moins un Loup Garou, alors le meneur fait un signe affirmatif au Renard. Dans ce cas, le Renard pourra utiliser son pouvoir une nouvelle fois la nuit suivante. Si aucun Loup-Garou ne fait partie du groupe désigné, il perd son pouvoir.

L'enfant sauvage

L’ENFANT SAUVAGE :

L’enfant sauvage est un villageois. La première nuit, à l’appel du meneur, il désigne un joueur modèle. Si durant la partie le joueur modèle est éliminé, l’enfant sauvage deviendra un loup garou.

Le montreur d'ours

LE MONTREUR D’OURS :

Chaque matin, juste après la révélation des éventuelles victimes, si au moins un loup-garou est ou devient directement voisin du Montreur d’Ours, alors le meneur grogne pour signifier aux joueurs que l’ours du montreur a senti le danger.

Le loup-garou blanc

LE LOUP GAROU BLANC :

Chaque il se réveille et dévore avec les autres loups garous. Mais une nuit sur deux, à l’appel du meneur, il se réveille seul et peut éliminer un Loup Garou. Son but : être le seul survivant du village.

L'abominable sectaire

L’ABOMINABLE SECTAIRE :

Avant le début de la partie, le meneur divise le village en 2 groupes selon un critère évident (sexe, lunettes, tailles…) et l’annonce à voix haute au village. L’abominable sectaire fera fatalement partie de l’un ou l’autre des 2 groupes. Le but de ce personnage est l’élimination de tous les joueurs du groupe qu’il déteste, celui auquel il n’appartient pas. Dans ce cas là, il gagne la partie.

Le chien loup

LE CHIEN-LOUP :

La première nuit, il choisit d’être un villageois ou un loup-garou.

Le grand méchant loup

LE GRAND MÉCHANT LOUP :

Chaque nuit, il se réveille et dévore avec les autres loups-garous. Mais tant qu’aucun loup garou, enfant sauvage ou chien loup n’est éliminé, il se réveille seul une deuxième fois et dévore une autre victime. Il ne peut pas dévorer de loup garou.

L'infect père des loups

L’INFECT PÈRE DES LOUPS :

Chaque nuit, il se réveille et dévore avec les autres loups-garous. Mais une fois s’il le désire, après que les loups garous se sont endormis, il lève la main. Cela signifie que la victime n’est pas dévorée mais infectée.

L’infect père des loups ne peut utiliser son pouvoir spécial qu’une seule fois dans la partie. La meneur touche alors cet habitant infecté qui devient immédiatement loup-garou, il participera donc toutes les nuits au festin des loups-garous.

Je pense que l’on a fait le tour des règles du jeu… Le jeu se termine s’il n’y a plus de villageois ou plus de loups garous 🙂

 

D’autres règles du jeu vont arriver pour l’extension « nouvelle lune » … à suivre 😉

 

Avez-vous déjà joué à ce jeu dans votre centre aéré ?

 

One thought on “Jeu – Les loups garous de Thiercelieux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *