Vous êtes ici : > Réglementation – Sécurité – Animation

Réglementation – Sécurité – Animation

red-cross-158454_640

Réglementation / Sécurité : 

ENCADREMENT :

Conditions d’animation :

Pour les accueils avec hébergement (séjour de vacances, séjour court, séjour spécifique), l’âge minimum est de 18 ans et 17 ans si stagiaire.

Pour les accueils sans hébergement (accueil de loisirs, accueil de jeunes), l’âge minimum est également de 18 ans et 17 ans si stagiaire.

La taux d’encadrement pour ces différentes structures :

  • 1 animateur pour 8 enfants (moins de 6 ans)
  • 1 animateur pour 12 enfants (6 ans et +)

Taux d’animateurs formés :

  • 50% BAFA
  • Entre 0% et 50% Stagiaires selon la répartition de BAFA et de non qualifiés.
  • 20% non qualifiés

Conditions de direction :

Pour les séjours de vacances, les accueils de loisirs et les accueils de jeunes, l’âge minimum est de 21 ans.

 


 

DÉPLACEMENTS :

À pied :

Utiliser les trottoirs ou accotement réservés aux piétons et normalement praticables par eux.

Déplacement en cortège : à droite de la chaussée.

Déplacement en colonne un par un : à gauche de la chaussée face aux véhicules qu’ils peuvent voir venir. Cette règle s’applique sauf si elle compromet la sécurité des piétons (obstacles, travaux…).

Utiliser les passages pour piétons lorsqu’il en existe à moins de 50 mètres.

Un animateur doit se placer au début et un autre à la fin. Les autres doivent être répartis sur le cortège ou la colonne.

Si le groupe est important, il doit être scindé en sous-groupe de 20 mètres de long maximum, distants entre eux d’au moins 50 mètres.

Pour les déplacement de nuit ou par temps de brouillard, chaque groupe doit porter obligatoirement à l’avant un éclairage blanc ou jaune et à l’arrière un éclairage rouge. On peut compléter par un ou plusieurs éclairages orange.

En vélo :

Avant de partir, vérifier l’état de chaque vélo notamment les freins. Le vélo doit être équipé d’une lumière jaune à l’avant et d’une rouge à l’arrière, d’un avertisseur sonore. Le port du casque est obligatoire. Prévoyez une trousse de réparation et une trousse de secours.

Définir le trajet en évitant les grandes routes de circulation, les endroits dangereux, difficiles et le respecter jusqu’au bout.

Le déplacement se fait en colonne un par un. Un animateur se place au début et un autre à la fin. Minimum de deux encadrants, dont un en position de serre-file.

Le code de la route et les règles de sécurité doivent être respectées : rouler en file indienne, laisser une longueur d’un vélo entre chaque enfant, s’arrêter sur les parkings et les accotements et utiliser les pistes cyclables.

Si la colonne est trop importante (plus de 10), coupez là en 2 en laissant un intervalle de 50 mètres.

Si possible, avoir une voiture qui suit le déplacement.

Pour un déplacement de nuit, il vous faut une lumière blanche à l’avant et une lumière rouge à l’arrière. Les cyclistes doivent porter un gilet de haute visibilité.

Par autocar :

Un chef de convoi doit être désigné.

Établir la liste d’embarquement des passagers (enfants + personnel) pour le chef de convoi sans oublier les fiches sanitaires.

Un animateur doit être placé près de chaque porte à issue de secours. Vérifier l’utilisation des ceintures de sécurité si le car est équipé. Recompter les enfants après chaque arrêt.

Pour les voyages de nuit, assurer une veille permanente pendant le trajet.

Attention : les sacs ne doivent pas bloquer les issues de secours et le couloir central.

Par train :

Un animateur doit être placé à chaque extrémité des couloirs ou voitures.

Pendant la nuit, assurer une veille permanente. Un chef de convoi doit être également désigné avec la liste complète des enfants.

 


 

BAIGNADE :

Piscine – Baignade aménagées et surveillées :

Le responsable du groupe doit signaler la présence de son groupe au responsable de la sécurité de la piscine ou de la baignade (donner le nombre et l’âge des enfants, le nombre d’animateurs encadrants), respecter les recommandations et consignes de sécurité de ce responsable et le prévenir en cas d’accident.

Encadrement : 

  • 1 animateur dans l’eau pour 5 enfants (moins de 6 ans)
  • 1 animateur pour 8 enfants (6 ans et plus) mais pas obligatoirement dans l’eau

En dehors des piscines et baignade aménagées et surveillées :

Organisation de la baignade :

La baignade est placée sous l’autorité du responsable du centre. Il faut un encadrant titulaire au moins de la qualification Surveillance de baignade du Bafa ou du brevet de surveillant de baignade délivré par la Fédération française de sauvetage et de secourisme. Il peut également être titulaire d’une des qualifications suivantes :

  • Diplômes conférant le titre de maître nageur sauveteur.
  • Le BNSSA : Brevet national de sécurité et de sauvetage aquatique.
  • Le Bpjeps activités aquatiques et de natation.

La baignade doit répondre à des conditions satisfaisantes de sécurité :

  • Surveillance assurée par une personne majeur titulaire d’un diplôme reconnu (surveillant de baignade…)
  • Zone de protection balisée par des bouées reliées par un filin pour les enfants de moins de 12 ans. Par des balises pour les baignades réservées à des mineurs de 12 ans et plus.
  • Plus de 6 ans : maximum 40 enfants par baignade, 1 animateur pour 8 dans l’eau
  • Moins de 6 ans : maximum 20 enfants par baignade, 1 animateur pour 5 dans l’eau

L’utilisation d’appareils respiratoires et masques sous-marins est interdite.

 


 

RANDONNÉE PÉDESTRE ET EN MONTAGNE :

La randonnée est pratiquée en moyenne montagne sur chemin et sentier balisé, non enneigé, facile, sans passage délicat ni caractère technique, avec un accès facile à un point de secours.

Organisation : 

  • Consultation préalable des conditions météorologiques
  • Liste des participants
  • Itinéraire
  • Horaire précis communiqués au centre avant la sortie
  • Le matériel doit être conforme aux normes en vigueur
  • Prévoir un moyen de communication permettant de joindre rapidement les secours
  • Temps de marche de 4h maximun

Encadrement :

Randonnées alpines hors des zones glaciaires ou habituellement enneigées :

  • Pratique limitée pour les moins de 12 ans
  • Encadrement par une personne titulaire d’une qualification professionnelle

Promenade en moyenne montagne (temps de marche de 4h maximum, pas de difficultés techniques, sur chemin balisé, non enneigé, facile, avec un accès facile à un point de secours) :

  • Encadrement par des personnes majeurs titulaires du BAFA

 


 

PARC DE LOISIRS :

La sortie dans un parc de loisirs ou d’attractions doit être inscrite dans le projet pédagogique et préparée avec les enfants.

Les attractions et manèges seront sélectionnés en fonction :

  • de l’âge des enfants
  • de la référence de poids et de taille mentionnés par les parcs
  • du taux d’encadrement disponible lors de la sortie

Lors de la sortie :

  • Les enfants doivent rester groupés et facilement repérables (casquette, tee-shirt, badge…)
  • Organiser des sous-groupes avec des animateurs référents en nombre suffisant qui accompagnent les enfants
  • Éviter les sacs à dos encombrants ou vêtements mal adaptés
  • Prévoir de l’eau en cas de forte chaleur

 


 

CAMPING :

Lieu de camping :

Camping aménagé ou libre (sous réserve d’autorisation)

Interdit :

  • Sur l’emprise des routes ou voies publiques
  • Sur les rivages de la mer
  • Dans un rayon de 200 mètres des points d’eau captée pour la consommation
  • Dans un site classé, inscrit ou protégé et à moins de 500 mètres d’un monument historique classé ou inscrit

Prévoir à proximité :

  • Un point d’eau potable
  • Une installation sanitaire
  • Un accès au téléphone
  • Un accès carrossable pour les interventions d’urgence

Durée :

Pour un séjour court à partir de 7 enfants et plus, la durée est de 1 à 3 nuits.

Pour un séjour accessoire à un accueil de loisirs, maximum 4 nuits.

Organisation :

Vérifier le matériel : tentes, matériel de cuisine, trousses de secours.

Emplacement des tentes : endroit dégagé, éviter proximité d’arbres, lits de rivières, torrents et zones humides insalubres.

Restauration :

  • Prévoir une tente cuisine exclusivement réservé à cet usage
  • Cuire et consommer en suivant la viande ou le poisson, le stockage des fruits, légumes frais et produits laitiers : pas plus de 24 heures
  • Ne pas poser les aliments au sol
  • Les restes ne sont pas réutilisables
  • Les ustensiles, plans de travail, matériel de cuisine doivent être lavés, désinfectés et rincés tous les jours
  • La présence d’un extincteur est conseillée

Le feu : Il est interdit à moins de 200 mètres des forêts, bois ou plantations, près des tentes. Prévoir à proximité eau, sable, extincteur… Ne jamais laisser un feu sans surveillance et l’éteindre en fin d’utilisation.

 


 

PREMIER SECOURS :

Crise de nerfs : Il faut être calme mais ferme. Isoler l’enfant et rester avec lui en lui parlant calmement.

Entorse : L’enfant ressent une douleur vive permettant cependant le mouvement, gonflement, chaleur locale. Ne pas faire marcher. Voir un médecin.

Fracture : Le mouvement de l’articulation ne se fait plus. L’enfant à froid et la douleur est vive. Immobiliser le blesser et prévenir le médecin.

Plaies simples : Petites coupures ou écorchures superficielles peu souillées. Nettoyer à l’aide d’une compresse imbibée d’antiseptique. Mettre un pansement.

Plaies graves : Plaies étendue, profonde, compliquée. Voir un médecin.

Insolation : Maux de tête, vomissements, étourdissements. Mettre l’enfant à l’ombre, vêtements dégrafés, tête surélevée. Mettre des compresses froides sur la tête et lui donner à boire de l’eau fraîche. Conseillé de voir un médecin.

Brûlures :

  • du 1er degré : coups de soleil
  • du 2ème degré : feu, cigarette, ampoule…

Pour les coups de soleil, plusieurs applications de crème solaire sont nécessaires. Éviter tout contact avec les vêtements. Pour le reste, consulter un médecin.

Piqûres d’insectes : Elles sont graves si elles siègent à la gorge, lèvres, langue ou chez les sujets allergiques. Enlever le dard avec une pince et protéger avec un produit spécialisé. Si un gonflement conséquent survient, consulter un médecin.

Indigestion : Survient suite à un repas copieux, absorption d’aliments avariés ou d’aliments non tolérés par le sujet. Nausées, vomissements, coliques, diarrhées. Surveiller l’enfant et consulter un médecin.

 


 

COMPOSITION D’UNE TROUSSE À PHARMACIE :

Pour les plaies : Compresse stérile en sachets individuels, ruban adhésif, pansements, bandes (5 à 10 cm), produit désinfectant, produit cicatrisant.

Pour les piqûres d’insectes : Apaisil.

Pour les coups – petites entorses : pommade antalgique – anti inflammatoire.

Pour les coups de soleil – brûlure : biafine.

Matériel : Pince à épiler, pince à échardes, ciseaux, gants à usage unique, thermomètre frontal, épingles de sécurité.

À ajouter dans la trousse : 

  • Les médicaments des participants en cours de traitement et l’ordonnance
  • Des sacs plastiques, papier hygiénique
  • Stylo, carnet pour noter les soins et les médicaments utilisés
  • Numéros d’ugence

 


 

NUMÉROS D’URGENCE :

Pompiers : 18

Samu : 15

Police Gendarmerie : 17

One thought on “Réglementation – Sécurité – Animation

  1. Pingback: Grand jeu - Pokémon - Le Coin des animateurs

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *